Airbnb enregistre un bond de 80% par rapport à 2019

51

« Le premier trimestre de 2022 a été un autre trimestre record pour Airbnb, se félicite Brian Chesky, cofondateur et PDG d’Airbnb. Les hôtes continuent de voyager à l’intérieur du pays et vers des destinations rurales. Et maintenant, les hôtes reviennent aussi dans les villes et traversent les frontières à des niveaux égaux ou supérieurs aux niveaux pré-pandémiques. Airbnb est plus fort que jamais. »

Le chiffre d’affaires d’Airbnb atteint 1,5 milliard de dollars au premier trimestre 2022, soit une augmentation de 70% par rapport à 2021. La croissance dépasse même 80%, par rapport au chiffre d’affaires du premier trimestre 2019, soit avant la pandémie. Quant au volume d’affaires, correspondant à l’ensemble des ventes générées par la plateforme, il ressort à 17,2 milliards de dollars (+73% sur trois ans)

Pour la première fois, un bénéfice d’exploitation
Toujours au premier trimestre, pour la première fois, le résultat d’exploitation ajusté (EBITDA) est positif, à +229 millions de dollars.

Sur la même période, le groupe californien affiche toujours des pertes nettes, mais fortement réduites. Son déficit net se chiffre à 19 millions de dollars sur la période janvier-mars, ce qui représente une amélioration de 273 millions de dollars par rapport à la même période en 2019 (et de 1,2 milliard de dollars versus le T1 2021).

La reprise du secteur du voyage qui a débuté en 2021 s’est accélérée au premier trimestre 2022, note Airbnb. Au premier trimestre 2022, les nuitées brutes réservées ont augmenté de 32% par rapport au premier trimestre 2019, malgré les inquiétudes persistantes liées à la pandémie, la guerre en Ukraine et les vents contraires macroéconomiques.

Les longs séjours représentent 21% des nuitées
Dans le détail, les hôtes ne boudent plus les métropoles et traversent à nouveau les frontières, assure un communiqué de presse. Les nuitées réservées vers de grandes destinations urbaines ont augmenté de 80% par rapport au premier trimestre 2021, dépassant les niveaux pré-pandémiques. Et les nuitées réservées pour des voyages transfrontaliers ont plus que triplé au premier trimestre 2022 sur un an, revenant à des niveaux proches des trois premiers mois de 2019.

Les clients restent aussi plus longtemps. Les séjours de 28 jours ou plus constituent la catégorie qui connaît la plus forte croissance. Ces séjours de longue durée ont représenté 21% des nuitées brutes réservées au premier trimestre 2022, contre 13% trois ans plus tôt. C’est aussi une traduction du développement du télétravail, en dehors de son domicile. Airbnb poursuit d’ailleurs sa stratégie visant à attirer les nomades numériques.

Autre tendance à retenir : les gens tendent à réserver davantage à l’avance. À la fin du mois d’avril 2022, le spécialiste de la location saisonnière enregistre 30% de nuits supplémentaires réservées pour la saison estivale en comparaison avec la même époque en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici